Les Diables de la Garrigue - GK Prod

CONCERT SPECTACLE ÉLECTRO-TRAD-MÉTAL

Dans une ambiance tribale, LES DIABLES DE LA GARRIGUE nous embarquent dans un voyage mythique entre 2 mondes :

L’ÉLECTRO ET L’INSTRUMENTAL

Les instruments traditionnels se tordent et se disloquent sur la techno, où se mêlent vidéos, décors et couleurs. Leur spectacle transporte loin des concerts habituels, plus près de la féérie, plus proche de la frénésie…

ÊTES-VOUS PRÊTS ?

Retrouvez les Diables sur les réseaux

Date Ville Salle
27/06/20 Montpellier 34 Total festum
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
04/07/20 Port Sainte-Marie 47 Garonna Show
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
13/07/20 Saurat 09 Festen’Oc
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
25/07/20 Puisserguier 34 Les Pélicanades
Heure: 22:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
30/07/20 St-Cyprien 66 lieu privé
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics.
01/08/20 Roujan 34 Festival
Heure: 22:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
21/08/20 Frayssinet-le-Gélat 46 Festival Skratch-and-Co’
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics.
22/08/20 Pau 64 Hestiv’Oc
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics. Annulé
19/09/20 Helléan 56 Le Sonneur est dans l’Pré
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics.
26/09/20 Tornac 30 Total Festum
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics.
26/09/20 Tornac 30 Total Festum
Heure: 21:00. Restrictions d’âge: Tous publics.

Bio

1ère période (2009-2011)

Daibles de la Garrigue 2009Inspirés des diables catalans et du drac occitan, Les Diables de la Garrigue naissent en 2009 dans la rue, déambulant sur un char motorisé surmonté d’un énorme décor dit le Garrigal, à grands renforts d’artifices et de musique techno-punk-trad.

Autour de ce projet s’activent les musiciens de Goulamas’K, le sculpteur sur métal Pablo Quedad, la comédienne Christelle Lefèvre (de Jacqueline et Marcel) et le comédien artificier Romain Fournier.

Chaque sortie des Diables est une aventure. Ce sont 6h de montage, 4h de démontage, des pannes mécaniques, la course à la clé de 10 (ou de 13, je ne sais plus)… C’est du lourd, trop lourd, et les Diables, après quelques belles représentations comme leur participation au Festin de Pierres à St-Jean de Védas, s’épuisent et laissent tomber la rue et le Garrigal pour s’orienter vers la scène.

→ Présentation de ce spectacle initial pour les curieux et les nostalgiques de cette période

2ème période (2011-2012)

Diables de la Garrigue - mai 2011C’est en 2011 qu’émerge une 1ère adaptation des Diables pour la scène et le projet est accueilli en résidence en mars 2012 à Sortie Ouest (Béziers). A cette période se greffent également les comédiennes du Théâtre des Origines.

Dans un univers industriel post-apocalyptique, des personnages s’affairent autour d’un décor évolutif de tuyaux et de métal, tandis que les musiciens électrolysent la scène.

C’est au final plus d’une douzaine de personnes qui œuvrent dans les Diables. C’est une grosse équipe, trop grosse, et les Diables se mettent en léthargie après quelques concerts.

Un concert-spectacle inédit et hors normes qui tient en alerte les yeux, les oreilles et le corps!

3ème période (depuis 2016)

En 2016, les musiciens de GOULAMAS’K reprennent en main le projet et les Diables remontent sur scène pour poursuivre leur voyage mythique entre deux mondes, l’électro et l’instrumental. Pour se faire, ils s’associent à KARDEN issu de la scène électro biterroise et de la Mouflon Family.
Véritable artiste live act depuis 2012, Karden se produit dans de nombreuses soirées et free party, où il est remarqué par Popof, musicien électro des plus influents du moment, et signe en 2018 sur le label Form Music.

Dans cette nouvelle mouture, Les Diables trouvent enfin leur voie. Ils laissent tomber le côté indus et s’orientent vers un univers tribal où le sac de gemecs, la gralla catalane et la bomba sont transcendés par des beats électro-techno et par des guitares puissantes et saturées, passant du métal-punk à des mélodies planantes et envoûtantes.
Le scénique et les décors tiennent toujours une place majeure et s’enrichissent d’effets visuels en intégrant la projection vidéo et des maquillages évolutifs selon la lumière.
Nargueurs et espiègles, Les Diables investissent la scène à grands coups de bidons et autres effets sensationnels et offrent un concert-spectacle inédit et hors normes, qui tient en alerte les yeux, les oreilles et les corps.

Ce spectacle est soutenu par la Région Occitanie à partir de 2017. En 2018, après la sortie d’un album éponyme, Les Diables de la Garrigue sont accueillis en résidence à la salle ELMEDIATOR à Perpignan où ils peaufinent un show loin des concerts habituels, plus près de la féérie, plus proche de la frénésie.

Revue de presse

«Ce premier album est un mélange éclectique: une fusion très bien équilibrée entre sons Techno-Electro et instruments traditionnels (Occitans et Irlandais), riffs Rock-Métal et même Ska !Audacieuses et entraînantes, leurs mélodies sont harmonieuses et entêtantes.
(…) Le Diable, ils l’ont au corps et te donneront l’envie de t’évader du tien ! »

Artnroll.net

«En dix morceaux, Les Diables explosent toutes les frontières des genres musicaux. Sur scène, ils proposent un véritable show, costumés et maquillés. Un genre d’enfant illégitime de Punish Yourself et des Ramoneurs de Menhirs, furieusement violent.»

La grosse radio.com

«Ce 1er LP de 10 titres instrumentaux est donc une bonne entrée en matière, avec un mélange de beat techno, de riff métal et d’instruments plus anciens comme la gralla, le bouzouki, le sac de gemecs ou la flûte. Mais c’est en live qu’il faut apprécier ces diables-là, dans des concerts-spectacles, chorégraphiés et mis en scène, à grands coups de costumes et peintures fluo.»

W-Fenec Magazine

«Des avalanches de lave de ‘Nenette’ aux machines industrielles de ‘Encara Mai’ en passant par les volutes arabisantes qui laissent vite place à une énergie dub sur ‘Inana’, l’auditeur accomplit un voyage au long cours.»

MusicWaves.fr

«…une bande originale de film post-apocalyptique, le folk heavy metal à guitare versatile et la musique traditionnelle pure, ressuscitée / transfigurée pour le coup grâce aux machines comme seule la glorieuse FAMILHA ARTUS avait su le faire avant eux, beats techno exceptés. Putain de concert, grosse claque, on tend la joue gauche direct pour une prochaine revoyure sautillante.»

Nawakulture.fr

«En propulsant des beats electro dans cet amalgame, je peux vous garantir que l’effet ressenti est immédiat pour qui se laisse prendre au jeu. Et pour cause, l’ensemble du public se lance frénétiquement dans la danse avec pour conséquence une ambiance qui monte lentement en puissance. Les jeux de lumières travaillés, les épaisses fumées ainsi que l’accoutrement décadent des Diables sont autant d’éléments qui contribuent à l’illusion de la prestation.»

Leprozy.com

Discographie

mockup-diables

 

Album éponyme LES DIABLES DE LA GARRIGUE

Sortie mars 2018

Auto-prod

Pin It on Pinterest

Share This